Arcoiris TV

Chi è Online

333 visite
Libri.itARTE MODERNA 1870-2000. DALLIMPRESSIONISMO A OGGI - #BibliothecaUniversalisPICCOLO VAMPIRO 2CAVALLI DAIRES MATEUS 2002-2018N.196 KARAMUK KUO - TEdA ARQUITECTES

Fai un link ad Arcoiris Tv

Utilizza uno dei nostri banner!


Rivista ILLUSTRATI

Sfoglia riviste di Illustrati

Lingua: FRANCESE

Totale: 142

Un Chien Andalou

Le film est une succession de scènes ayant pour seuls liens logiques quelques personnages et le décor d'un intérieur parisien qui accueille la plus grande partie de l'histoire. Dans l'ensemble, il s'agit des relations violentes et difficiles entre un homme et une femme dans un appartement. Le fil conducteur serait les tentatives de l'homme poussé par le désir vers la femme, qui, le plus souvent, se défend. Des objets et des personnages inattendus apparaissent et disparaissent, laissant le spectateur libre de leur attribuer une part de réalité, d'imagination, ou de souvenir : objets de l'enfance, fourmis, revolvers, pianos chargés d'ânes morts ; un personnage hermaphrodite qui se fait écraser par une voiture, un double du héros abattu par le héros lui-même, un boiteux passionné, des séminaristes ligotés.

Le récit est disloqué par des changements subits de lieux (un bois, une plage) et par des intertitres indiquant des sauts temporels de plusieurs années en avant ou en arrière. Le film se conclut sur une plage où les deux personnages principaux, l'homme et la femme, paraissent former un couple heureux, avant d'être « au printemps » à la fois ensablés vivants et la proie des insectes.

Marinaleda - Les insoumis

Un projet devenu réalité qui dure 30 ans, autonomes, propriétaires de la terre qu'ils travaillent. Leurs usines, leurs maisons. Autogérés, l'Assemblée générale est l'organe suprême de la petite ville, toutes les décisions importantes son prises par elle, tout le monde peut y participer.

Marinaleda. Une petite ville de 2.700 habitants, au coeur de l'Andalousie, dans le sud de l'Espagne. Ici, il n'y a pas de policiers. Pas de voleurs. Ici, il y a moins de chômage qu'ailleurs, et on partage le travail. Ici, on paie son loyer 15 euros par mois. Ici, le maire et ses adjoints ne sont pas rémunérés, et ce sont les habitants qui commandent. Vous n'y croyez pas ? Alors venez voir. On vous emmène là où les habitants ont osé l'impensable, là où les rêves deviennent réalité. Réalisation : Yannick Bovy - Mars 2015 - 26 mn.
.
"Pas de chômeurs, pas de promoteurs. Collectivisation des terres et des moyens de production. Et la démocratie, la vraie, la directe ! C'est tout ce dont nous parlons depuis fort longtemps. C'est ce dont parlent également les Indignés espagnols. Il y a un endroit où cela fonctionne depuis 1978. C'est le village de Marinaleda."

Un reportage avec Antoine Chao - www.la-bas.org

Réalisation : Yannick Bovy - Mars 2015 - 26 mn.

a voir aussi:

Extrait du filme: Marinaleda. El sueño de la tierra

Marinaleda : A Terra de Todos - The Land of Utopia - english subtitles

Info complementaria, en español: http://www.marinaleda.com/ocupaciones.htm

Simone de Beauvoir nos habla sobre el patriarcado

Ella nos habla sobre el feminismo y el patriarcado

publicado por: Spanish Revolution

A Idade do Ouro (1930) Luis Buñuel

O filme mostra um casal que tenta concretizar seu amor ao longo da história, mas é sempre interrompido por situações que simbolizam questões da sociedade ocidental. Primeiro longametragem do diretor Luis Buñuel, essa obra surrealista tenta passar o desconforto e o espanto com imagens cruas de morte, espancamento, fetichismo e, no final, um epílogo com um conto do Marquês de Sade
  • Lingua: FRANCESE | Sottotitoli: PORTOGHESE | Licenza: Non commerciale - Non opere derivate - Licenza 3.0 | Condividi
  • Visualizzazioni: 53
  • Fonte: Found on Web | Durata: 62.35 min | Pubblicato il: 2019-01-15
  • Categoria: LUNGOMETRAGGI
  • Tag: null
  • Scarica: MP3 | MP4 |

Jean Ziegler, il faut détruire le capitalisme si on veut sauver la planète

Pour Jean Ziegler, il faut détruire le capitalisme si on veut sauver la planète. L'améliorer ou le réformer ne suffira jamais?

L'interview dans son intégralité: https://bit.ly/2sDPiDJ

Sociologue et politicien Suisse, membre du PS, ancien chargé de mission de la ONU

Alexandre Jollien, Petit Traité de l'abandon

Grand jeune écrivain et philosophe Suisse, car ceux qui on pondu le texte n'ont pas cru digne de le mentionner... il s'agit de Alexandre Jolliet, voici sa page:

https://www.alexandre-jollien.ch/

une sagesse qui apporte la paix intérieure. Si la joie est le but, la voie royale pour la vivre est l'abandon ou, en termes bouddhistes, la "non-fixation". Ne pas "fixer", c'est se débarrasser des représentations, et par là laisser la vie être ce qu'elle est. Cela rend la perte vivable. Cela rend ouvert à l'autre, au monde. C'est aussi un chemin pour s'accepter tel que l'on est.

publié par: L' éveil de l' être affranchiS'abonner

Les Ascenseurs de Valparaíso

Reportage de la télévision française en 1995 sur les ascenseurs de Valparaíso. Voir les images après les images, les commentaires des utilisateurs et les statistiques des utilisateurs.

Reportaje de la televisión francesa hecho en 1995 sobre los ascensores de Valparaíso. Se pueden apreciar imágenes de las estaciones, de los maquinistas entrevistados y obviamente de los ascensores mismos.

Publicado por : El Pionero de Valparaíso

Monique Pinçon-Charlot: "Hay una guerra de clases de los ricos contra los pobres"

Veo una relación de fuerzas violentas
Yo digo que esos que siembran la miseria cosechan la ira.
Los trabajadores hoy son tratados como costes, gastos, recursos, materias primas, recursos productivos, a partir de ese momento la violencia de los ricos deja de ser visible.
Hay una guerra de clases que llevan a cabo los más ricos contra los más pobres

Enviado por Sergio Medina

La langue française vue par un américain: ça va?

Et toi, tu sais d'où ça vient l'expression "ça va"?

Sebastian Marx t'explique la langue française!

Quand ça va bien vous dites ça va,? (qu?on fait bien du caca), et quand ça va mal vous dites ça fait chier !!!
Vos n'êtes pas logiques les français!

Publicado por : Topito

Riccardo Petrella - Extrait d'interview de POUR

"On fait la guerre parce que c'est rentable. Et vous n'aurez aucun dirigeant actuel du monde qui arrêtera la guerre".
Extrait d'une interview de Riccardo Petrella par Michel Gevers et Jean-Claude Garot.